SUIVEZ L’ACTUALITÉ DU CENTRE D’IMAGERIE SCANVET LYON



Crane-GIf.gif

La reconstruction 3D

2 août 2017

Des images planes recombinées

La reconstruction 3D est une des applications les plus spectaculaires de la tomodensitométrie. Un puissant logiciel associé au scanner permet, à partir d’images planes, de créer une image 3D. Il est alors possible de basculer l’image sous tous ses angles (de haut en bas, d’avant en arrière et de droite à gauche) et ainsi donner une vision très réaliste des organes internes.

Cette technique, va permettre aux vétérinaires, de visualiser les organes de leurs patients en 3D virtuelle. Cette représentation de l’anatomie interne optimise les chances de bons diagnostics.

De multiples applications

Grâce au couplage de la reconstruction et de logiciels informatiques, il est possible de repérer des tumeurs ne mesurant que 3mm (1 cm pour l’analyse classique). Ceci va permettre notamment, un diagnostic plus rapide des tumeurs et donc un traitement qui commencera plus rapidement. Mais aussi, la reconstruction 3D donnera la possibilité d’évaluer plus précisément l’efficacité thérapeutique avec le calcul des volumes tumoraux. Par conséquent, l’imagerie 3D est devenue un outil incontournable dans la lutte contre le cancer.

Il est possible de reconstruire également, à partir d’images de la trachée, la peau, les os ainsi que les voies aériennes et les poumons.

D’autre part, la reconstruction 3D est largement utilisée pour la chirurgie. En effet, l’image virtuelle sera utilisée avant l’opération afin d’avoir une anatomie interne équivalente à celle du patient et non plus une anatomie théorique et peu précise. Grâce à l’imagerie 3D, le chirurgien pourra même simuler son opération avec une résection virtuelle, dans le but de limiter au minimum les risques lors des interventions chirurgicales.

 

De plus, l’imagerie tridimensionnelle a des applications en chirurgie orthopédique. En effet, outre l’exploration de l’appareil locomoteur à des fins diagnostiques, la reconstruction 3D va permettre d’élaborer des techniques chirurgicales plus sûres. Elle est également utilisée dans l’aide à la chirurgie maxillo-fasciale .

Pour finir, la reconstruction 3D peut être utilisée pour effectuer une endoscopie virtuelle comme par exemple dans l’étude du colon. En effet, cette technique  permet de déceler au préalable d’éventuelles lésions. La reconstruction 3D permet alors d’éviter une endoscopie « réelle » lorsque aucune lésion n’est détectée. Ces deux techniques sont donc complémentaires.

Voir la vidéo d’un crâne de lapin en animation 3D

 

Partagez si vous avez aimé cet article

Maintenance et création : Oxane-vet.com / VetactionConseil.com / 2017